forgery enfance détruite appauvrissement organisé violation convention européenne des droits de l'homme
RENDEZ    NOUS 
NOS ENFANTS . Org
Association Nationale
06 44 09 18 42 -   h.lombard732@gmail.com 
rendeznousnosenfantsfrance@gmail.com
FB Aso Rendez Nous (fb a détruit notre page Août 2014 !)
amidlisa.org section anti pédo criminalité
Ce site de l'Association Rendez Nous Nos Enfants, qui se bat contre les placements abusifs des enfants par l'ASE donnant des ordres aux juges avec leurs criminels complicités, a pour but : 
 
- d'informer le grand public sur les souffrances criminelles que NOUS subissons, CONTRE    NOTRE    DROIT, 
 
- et de soutenir parents et enfants placés, internés abusivement, nos compatriotes, présents et futurs, les amis futurs de vos enfants à vous non victimes,
 
- dans le but de récupérer nos enfants, 
 
et de punir les coupables et de changer les lois criminelles. et de FAIRE  APPLIQUER  NOTRE DROIT, les droits de l'HOMME.
 
compteur



Pour recevoir nos newsletter merci d’envoyer un e mail à :  h.lombard732@gmail.com
   Accueil      VICTIMES BOUGEZ      cessez de vous culpabiliser

Parents ayez du courage :

Vous, victimes, Vous n'avez pas été choisi par hasard.

D'abord parce que vous être français de souche. ..................................................discrimination  raciale.

Ensuite pour un grand nombre d'entre Nous, ils savent que nous avons un niveau de scolarité moyen ou bas, que donc nous aurons  du mal à défendre notre cause, à expliquer aux autres français les crimes que nous subissez ................................................................................................................................discrimination scolaire et sociale.

Ensuite découlant de la précédente, et pas forcément d'ailleurs, nous sommes dans les minima sociaux, c'est à dire que l'on n'a pas peu d'argent à consacrer à notre défendre parce que réduit à la misère organisée..............................................................................................................discrimination financière et sociale.

Ensuite parce que nous sommes pour beaucoup, dans des HLM, et que les sociaux nous volant nos enfants organisent la diminution des APL et l'arrêt des allocations familiales,  afin de nous obliger à quitter nos HLM pour les donner aux étrangers, à qui eux, ces mêmes sociaux ne volent jamais les enfants et encore moins pour les protéger (bizarre non ? ) des circoncisions et excisions commises par leurs propres parents  contre notre droit .............................. ................................................................................................................................discrimination sociale et raciale.

Ensuite pour un certain nombre d'entre nous, l'un des parents travaille encore, miracle, et que par les rendez vous sociaux et juges, rendez vous en lieu médiatisé etc notre patron fatigué de nous donner des heures, finit par nous licencier, ce qui permet de donner nos emplois à d'autres ......... ..................discrimination financière et professionnelle.

Ensuite parce qu' étant français de souche, respectant notre droit et la logique, nous chercheront d'abord à nous battre juridiquement, donc face à ces gens, d'une manière le plus souvent inutile parce qu'ils savent pertinemment les crimes qu'ils commettent..................................................................................discrimination intellectuelle 

(c'est toujours plus drôle de bafouer les droits de quelqu'un qui croit aux droits)

Ensuite pour un certain nombre d'entre nous, parce que dans nos domaines, dans nos actions, nous avons refusé de nous soumettre à l'injustice, dans quelques domaines que cela soit, et que pour nous punir, ces criminels cherchant à s'ériger en Dieu, veulent nous  punir d'avoir osé résister à leurs criminalité....................... discrimination nazi

Peut être parce que nous votons spontanément plutôt à droite.

Le tout dans le but de nous punir sur ce qui est le plus important : nos enfants.

Et en eux, détruire le droit, notre droit, notre spécificité.

Pour en sortir, il nous faut relever tous ces défis.

Pour les empêcher de continuer sur d'autres enfants français, et sur nos enfants.

Parce que nous, nous ne sommes pas comme EUX.

 

Alors au travail :

 

Commencez par Cessez de culpabiliser.

Vous êtes dans les minima sociaux,

Ce n'est pas de votre faute.

Vous ne vous sentez pas capable d'écrire des courriers construit, l'école n'a pas joué son rôle, celui de vous sortir de la condition de votre famille, rassurez vous c'était fait express, pour mieux vous cantonner dans votre statut de victime, vous étiez ados, et personne n'a pris le temps de vous expliquer combien l'école bien que nulle aujourd'hui, pouvez vous permettre de vivre mieux, l'important n'est pas d'avoir ou non un emploi après l'école.

Ce n'est pas de votre faute.

Parce que même pauvre, même incapable d'écrire, vous avez des droits et les fonctionnaires ont le devoir de les respecter, encore plus pour vous, alors que c'est exactement le contraire.

Malgré tout cela vous donniez de l'amour à vos enfants, et c'est cela qui compte, vous leur appreniez à se tenir un minimum en société, et c'est cela qu'ils veulent vous empêcher de faire, donner de l'amour à vos enfants dans le but de les empêcher de se construire pour en faire des adultes carencés.

Nous avons les mêmes droits que les autres parents français, ceux de donner de l'amour à nos enfants pour en faire des adultes solides.

Vous faisiez le nécessaire pour qu'ils soient propres et polis. Ils ne manquaient pas de nourriture même des restos du coeur et autre, c'est fait pour cela nous aider.

Alors vous n'êtes pas des parents maltraitants.
Faire ce que l'on peut pour eux, leur bien être, ce n'est pas de la maltraitance.

Et les services sociaux sont là pour vous aider.

Sauf que pour vous voler vos enfants les sociaux font tout sauf vous aider.

Pourquoi ?

Parce que si les sociaux vous aident cela va coûter de l'argent au conseil général.  Donc une charge.

Or en vous laissant dans la m....., en refusant de vous aider, comme la loi, leur en fait obligation, ils vous laissent subsister dans des difficultés  financières dans l'espoir de vous voir épuisé rapidement, et de prétendre légitime de vous voler vos enfants, parce que là , tout d'un coup, ce n'est plus une charge de prendre vos enfants comme ils le prétendent faussement, mais bien un revenu, le conseil général va toucher de l'argent, des subventions, pour chaque enfant rapté, 7500 E par mois par tête.

Ainsi ce qui était une dépense, qu'ils ne faisaient pas, donc économies, donc ils gardaient l'argent dans les caisses du conseil général, devient une recette, qu'ils faisaient en prenant les enfants, donc un revenu pour le conseil général et encore plus d'argent dans les caisses .

Qu'ils détruisent nos enfants ils sont tellement immoraux, qu'ils s'en foutent.

Résultat :

Ne demandez pas l'aide des sociaux, tant que vous n'êtes pas assez protéger.

Et il ne faut surtout RIEN leur  dire, sur votre famille, votre conjoint, sur les enfants etc..... RIEN.

Car ils se servent de tout ce que vous leur dites pour chaque jour construire un dossier bidon mais un dossier sur lequel ils vont se fonder pour vous voler vos enfants plus tard.

Et cela il faut le dire à tous les autres parents français de souche.

Vous voyez bien que tout cela est super ficelé, donc cessez de vous culpabiliser.
La peur doit changer de camp.

Ne surtout pas oubliez ceci :

Les conseils généraux font du trafic d'enfants français de souche et organisent et gagnent 7500 E/mois/tête d'enfants placés, gèrent nos enfants au sein de l'ASE comme du stock, avec des contrats de prise en charge spécifiquement crée pour des marchandises, et agissent en permanence non pas pour prétendre améliorer la situation des parents mais dans le but unique de faire perdurer ces séquestrations, sauf que tout cela constitue un génocide art 211-1 CP.

Nous constatons donc que nous sommes en face de gens qui osent essayer de nous culpabiliser avec des accusations totalement fausses dont on cherche à nous empêcher de nous défendre, alors qu'ils  sont coupables eux de génocide à notre égard. Sans la moindre honte.

1- Travaillez sur votre affaire,

2 - Faites un résumé,

3 - Posez vous les questions simples et trouvez les réponses les plus simples sans aller vous perdre dans des détails dont on n'a rien à faire.

Demandez ensuite aux autres, vos voisins, vos amies, vos amis, si à votre place, ce que vous avez fait ce que l'on vous reproche serait la marque d'une quelconque maltraitance.

4 - Ecrivez ce que l'on vous reproche dans le détail, et expliquez en quoi ce n'est pas de la maltraitance, ni de la mise en dangers.

Et vous allez vous rendre  compte, petit à petit, combien ils vous ont maintenu dans cette torpeur surtout pour vous empêcher de vous défendre.

Et vous allez vous rendre compte que les accusations portées contre vous sont sans base légale, sans motif, sans preuve, en violations des droits de la défense, par des milliers de faux en écriture publique qu'il faut dénoncer, etc.......

Et vous rendre  compte combien ils sont mille fois plus criminels que vous, quand bien même  vous seriez coupable de quelque chose, ce qui n'est pas le cas pour 90 % d'entre nous. 

Cessez de culpabiliser.

Les sociaux et les juges ont besoin de  vous maintenir dans cet état de torpeur, dans lequel ils vous ont volontairement placés, afin justement de vous bloquer dans vos réactions.

Donné votre résumé aux autres en démontrant qu'on vous a pris vos enfants en violation de notre droit, par des lois criminelles exclusivement pour les français de souche.

Créer autour de vous un comité de soutien.

Communiquez sur l'association et de ses documents, car ces coupables ont une peur bleue que l'on se réunisse. Que l'on réagisse à leurs crimes. Que l'on se mette enfin à défendre le droit. 

Faites des pétitions,

Sortez de votre isolement, et agissez.

Rendez public les crimes  dont vos enfants et vous sont victimes.

Ne vous soumettez pas. Résister.
 
 
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

A  vous  parents :

Il n'y a pas d'école pour les parents.

On peut tous faire des erreurs, si tant est que vous ayez fait une erreur.

Mais si vous avez fait une erreur, arrêtez de croire qu'elle est irréversible.

Et que vous êtes des monstres, car c'est totalement faux pour 90 % d'entre Vous, d'entre Nous.

Donc cessez de culpabiliser. Car vous tomberiez dans le piège des sociaux, des juges et des politiciens éditeurs de ces mêmes lois, au profit de leurs deuxièmes statuts de conseillers généraux. Ils se donnent à eux même les lois dont ils ont besoin pour voler les enfants.

C'est pratique, NON ?

Cela serait une très mauvaise idée que de tomber dans ce piège.

La maltraitance, c'est le cumul d'erreurs ou fautes répétées qui de ce fait, deviennent anormales, et effectuées sans honte, ni regret méritent tout à fait que la société s'en mêle, et que les coupables soient punis en correctionnel, comme cela l'était avant, mais sans que l'on touche aux enfants, qui eux n'ont pas à être victime deux fois. 

Vous n'êtes pas coupable de cela pour plus de 90 % d'entre vous, alors arrêtez de croire que vous avez eu tord d'une manière ou d'une autre. Le problème n'est pas là.

Arrêtez l'auto flagellation d'autant que ces chers sociaux, juges et politiciens sont incapables de mettre par écrit publiquement ou même à vous seulement, leurs accusations.

Et pas plus d'en apporter le moindre début de preuve, ce qui en droit est impératif.

Alors cessez de vous auto flagellé.

OK ?

Nos histoires sont toutes très distinctes,  même si nos affaires ont des points communs importants.

Nous sommes tous victimes de faux en écriture publique majeurs, répétés, faits sans honte par des sociaux et des juges qu'ils utilisent eux mêmes contre nous. !

Ils s'auto légitiment voilà tout.

Ils sont en quelque sorte leurs propres témoins de leurs propres accusations contre nous.

Ce qui en droit est tout simplement illégal.

Le terrain du combat n'est donc pas de savoir en quoi leurs écrits et dires évanescents sont vrais ou faux, dans 90 % des cas,

Mais de comprendre et de dénoncer, le niveau de violation du droit dont nous sommes TOUS  victimes , et qui permet à ces gens de nous accuser de choses fausses, de choses délirantes, de choses inventées par eux, de choses totalement impossibles et même totalement irréalisable parfois, dans le but de légitimer leurs propres salaires et de détruire nos enfants par la même occasion, car c'est ce qu'ils font chaque jour, chaque minute, chaque seconde en refusant de voir et de constater les dégâts pourtant dénoncés par plusieurs très grandes institutions nationales d’État.

Ils s'auto légitiment voilà tout considérant que leurs niveaux de vie est plus important que la vie, la sécurité, la santé, la moralité de nos enfants. !!!!!!!!!!!! Ce qui déjà extraordinairement grave pour des fonctionnaires !!!!!!!!!!!

Tel est le vrai problème.  Ils se croient « impunisables », ils se croient au dessus des lois, ils se croient incapables pour de vrai, de ce dont on les accusent alors même que leur culpabilité est structurelle établie, organisée, et même protégée, et ils osent contre les faits, contre les écarts délirants entre le possible et le réel, prétendre n'y être pour rien alors que c'est EUX qui décident et écrivent des faux en écriture, seul et en toute « « « « « « conscience » » » » » » ».

D'ailleurs dans notre civilisation, le mot « impunisables » n'existe pas, tellement il est en théorie totalement délirant de se croire à ce point au dessus des lois que de penser pouvoir n'être jamais puni pour ses délits et ces crimes. Sont totalement délirants et fous ceux qui pensent faire partie d'une pareille caste.

Alors pour vous affranchir enfin, pour sortir de cette emprise délirante des sociaux et des juges , et institutionnalisée par des traîtres à notre civilisation qui ont osé user de leurs prérogatives initialement faites pour servir le peuple français au fin de détruire ce qu'il y a de plus beau, les enfants, nos enfants.


Faites tout simplement la liste précise des choses que l'on vous reproche.

Avez vous fait quelque chose qui soit contraire à Notre morale ?

Contraire à notre droit ?

Contraire à notre civilisation ? 

Contraire au bon sens ? 

Contraire à notre niveau de civilisation ?

NON pour 90 % d'entre Nous.

 

Avez vous compromis la santé de votre enfant ?

Avez vous compromis la sécurité de votre enfant ?

Avez vous compromis la moralité de votre enfant ?

NON pour 90 % d'entre Nous

 

avez vous gravement compromis les conditions de son éducation ?

Avez vous gravement compromis les conditions de son développement physique ?

Avez vous gravement compromis les conditions de son développement affectif ?

Avez vous gravement compromis les conditions de son développement intellectuel ?

Avez vous gravement compromis les conditions de son développement social ?

NON

 

Séparément ou cumulé ?

NON

 

Et comparez cette liste à la loi.

L'article 375 CC :

« Si la santé, la sécurité ou la moralité d'un mineur non émancipé sont en danger, ou si les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises, des mesures d'assistance éducative peuvent être ordonnées par justice à la requête des père et mère conjointement, ou de l'un d'eux, de la personne ou du service à qui l'enfant a été confié ou du tuteur, du mineur lui même ou du ministère public. « 

DONC :

Vous ne correspondez donc PAS à l'article 375 CC et constitue un vol d'enfant l'application délirante de cet article dans votre affaire dans le but de légitimer le vol d'enfants français et leurs destruction au sein de l'ASE. Destruction démontrée par l'INSERM, l'IGAS, la cour des comptes etc etc......

L'usage de faux, le recel de faux, la détention de faux constituent des facteurs aggravants.

Les violations du contradictoires constituent un facteur aggravant.

La répétition de ces faits pour 98 % des affaires constitue un fait aggravant très très grave.

Le refus des sociaux, des juges et des politiciens de prendre en compte toute critique structurelle, émise par les plus grandes institutions de l’État, constitue un fait aggravant intellectuel hallucinant.

Le refus des sociaux, des juges et des politiciens de prendre en compte toute critique des parents et des intervenants constitue un fait aggravant démontrant l'absence totale de moralité et d'humanité chez eux.

A quoi correspond tous ces critères :  

A l'article 211- 1 CP :

Le droit :                                                                    les faits :

Le fait en exécution d'un plan concerté

Sociaux,  juges et parlementaires qui sont aussi conseillers généraux et qui se sont données à eux mêmes les textes dont ils avaient besoin pour voler et placer les enfants sur lesquels ils obtiennent des subventions de l'Etat 7 500 E par mois par tête d'enfant placé, rentabilisation financière du vol d'enfants !!!!!!!,

tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire,

95 % des enfants volés, raptés et placés sont français de souche

de commettre ou de faire commettre, à l' encontre de membres de ce groupe l'un des actes suivants :

atteinte volontaire à la vie,

Des enfants ont disparus totalement de foyers (limoges 1996, 8 enfants!), Des parents, des grands parents, des enfants ont été poussés au suicide fatigués et détruits par tous les violations des lois qu'ils ont subis, et aussi les enfants broyés devenus SDF, meurent dans la rue, mutilations etc

atteinte grave à l'intégrité physique ou psychique,

Parents et enfants sont détruits affectivement moralement, physiquement, socialement etc ,  mutilations etc

soumission à des conditions d'existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe,

Les parents perdent leur travail quand ils en avaient un, voient leurs droits sociaux bafoués, déménagent de leurs HLM devenus trop chers du fait du vol de leur APL et Allocation familiale arrivant dans des logements trop petits pour y recevoir à nouveau leurs enfants, sociaux et juges légitimant les placements ainsi à posterioriaprès avoir détruit l'environnement familial

mesures visant à entraver les naissances,

Quand on vous vole votre enfant, vous n'avez envie d'en avoir un autre de peur qu'il subisse la même chose

transferts forcés d'enfants

Vol sans preuve, sans base légale, sans motif, contre les faits, contre les preuves, en violation des droits de la défense, par faux et usage de faux, par violations des droits sociaux, en refus général d'entendre la voix de l'enfant, manipulation sociale et financière des enfants etc

« Le fait en exécution d'un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l' encontre de membres de ce groupe l'un des actes suivants :

atteinte volontaire à la vie,

atteinte grave à l'intégrité physique ou psychique,

soumission à des conditions d'existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe,

mesures visant à entraver les naissances,

transferts forcés d'enfants

constitue un génocide. « 

AUCUNE   OPTION    FAVORABLE . Le génocide est donc bien démontré.

Chaque famille vit cela elle est donc victime de génocide. Et toutes réunies, nous subissons un génocide, celui du peuple français.

Il correspond à ces actes de mise en dangers volontaires, prémédités, d'organisation de rupture de liens entre parents et enfants, dans le but d'empêcher ces enfants français de souche de se construire dans le respect de notre droit, et de notre civilisation, commis par les fonctionnaires français contre leurs propres peuples.


 

Art 211-1 CP (un seul des éléments suffit)

« Le fait en exécution d'un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l' encontre de membres de ce groupe l'un des actes suivants :

-        atteinte volontaire à la vie,

-        atteinte grave à l'intégrité physique ou psychique,

-        soumission à des conditions d'existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe,

-        mesures visant à entraver les naissances,

-        transferts forcés d'enfants,

constitue un génocide. « 

AUCUNE   OPTION    FAVORABLE . Le génocide est donc bien démontré.

AIDEZ  NOUS  A  FAIRE  CHANGER  LES CHOSES  

S'il vous plaît.