forgery enfance détruite appauvrissement organisé violation convention européenne des droits de l'homme
RENDEZ    NOUS 
NOS ENFANTS . Org
Association Nationale
06 44 09 18 42 -   h.lombard732@gmail.com 
rendeznousnosenfantsfrance@gmail.com
FB Aso Rendez Nous (fb a détruit notre page Août 2014 !)
amidlisa.org section anti pédo criminalité
Ce site de l'Association Rendez Nous Nos Enfants, qui se bat contre les placements abusifs des enfants par l'ASE donnant des ordres aux juges avec leurs criminels complicités, a pour but : 
 
- d'informer le grand public sur les souffrances criminelles que NOUS subissons, CONTRE    NOTRE    DROIT, 
 
- et de soutenir parents et enfants placés, internés abusivement, nos compatriotes, présents et futurs, les amis futurs de vos enfants à vous non victimes,
 
- dans le but de récupérer nos enfants, 
 
et de punir les coupables et de changer les lois criminelles. et de FAIRE  APPLIQUER  NOTRE DROIT, les droits de l'HOMME.
 
compteur



Pour recevoir nos newsletter merci d’envoyer un e mail à :  h.lombard732@gmail.com
   Accueil      l'organisation criminelle des placements      différentes structures

Différentes sources d'info : 

- action-sociale.org 

- droit-sociaux.fr

- ces établissements doivent avoir un numéro FINESS fichier national des établissement sanitaire et social = affiner la population française

- annuaire sanitaire et social ONPC 

 

 

Les différentes structures : 

aveu :  "Le placement en Foyer de l’enfance est ordonné soit par le juge des enfants et le parquet, soit, plus rarement, contractualisé entre l'Aide Sociale à l’Enfance et les parents." (source : http://profil.action-sociale.org/?p=foyer-pouponniere-p-manchon-920711090&details=public-accueilli  )



 

 - Les MECS :  (prononcés comme la mecque au pluriel : détruire l'ennemi c'est génial, non ?)

 la définition officielle : (source action-sociale.org)

Maison d'enfants à caractère social (MECS)

Les Maisons d'Enfants à Caractère Social (MECS) sont des établissements 
sociaux ou médico-sociaux, spécialisés dans l'accueil temporaire de mineurs
 en difficulté. Ils fonctionnent en internat complet ou en foyer ouvert 
(les enfants sont alors scolarisés ou reçoivent une formation professionnelle à l’extérieur).  
 
 Le placement en MECS a notamment lieu dans les cas de violence familiale
 (physique, sexuelle ou psychologique), de difficultés psychologiques ou
 psychiatriques des parents, de problème d''alcoolisme, de toxicomanie, 
de graves conflits familiaux, de carences éducatives, de problèmes comportementaux
 de l'enfant, de l'isolement en France d'un enfant étranger...   
 
Les Maisons d' Enfants à Caractère Social sont soit des structures privées gérées
 par des associations ou des fondations, soit des établissements publics. 
 
Les MECS relèvent de la compétence du Conseil général, qui donne l'habilitation 
pour recevoir des enfants relevant de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE).
 Les MECS sont également financé par le Conseil Général, par le biais du prix de journée. 

la véritable définition : 
 
Structure de destruction massive des enfants placés dans des con-
ditions totalement criminelles démontrées en première page qui 
sont à la merci d'étrangers dont les parents ne connaissent
ni les noms ni les diplômes. 
 
l'enfant est alors livré à des monstres qui TOUS acceptent les irré-
gularités enoncées en page d'accueil du site. 
 
l'enfant ne verra ses parents qu'1 heure NAZIE par mois. 
 
et les sociaux feront tout pour que cette heure soit la plus 
POURRIS qui soit, dans le but de casser l'enfant 
le plonger dans un monde de délire qui n'a rien à voir avec un monde
d'adultes normaux. 
 
Il sera volontairement privé de l'affection de ses parents, de leur 
éducation, de leurs attentions, de leurs protections, de l'apprentis- 
sage de tout, dans sa civilisation. Il sera placé devant des milliers
d'aberrations devant lesquelles les pourris lui demanderont de choisir pour le détruire de l'intérieur.
 
Il subira un état de guerre  SANS  guerre pour les autres !

 
- les pouponnières : 

 
Les Foyers de l’enfance ont pour mission : 
- L’accueil 24h sur 24, 365 jours par an, des enfants et adolescents 
de tous âges confiés à l'Aide Sociale à l’Enfance, sur décision judiciaire
 ou par la famille, pour une durée d'hébergement variable mais 
généralement brève. Dans un premier temps, il s’agit d’apporter 
aux enfants ou aux adolescents accueillis, une sécurité matérielle, 
physique et affective.
- L’observation et l’orientation : un bilan concernant l'enfant et sa 
situation familiale doit être réalisé afin d'évaluer ses besoins et de 
proposer à l'inspecteur de l'enfance ou au juge des enfants une 
réponse en termes de protection et d'éducation adaptée. 
- L’hébergement des enfants et adolescents pour lesquels un autre 
hébergement n'est pas possible.
Les Foyers de l’enfance fonctionnent en internat complet et prennent
 en charge la totalité des besoins des enfants et des adolescents : 
gîte et couvert, habillement, santé, scolarité, loisirs et culture…
 Tous ce que ces sociaux racontent 
est FAUX . 
 
Pourquoi ? 
Parce que pas un seul enfant juif et 
musulman n'est placé pour avoir été 
excisé ou circoncis. 
 
PAS  UN  SEUL  
CONTRE  NOTRE  DROIT . !
ils peuvent donc être torturés !
 
Ce sont des lieux pour DETRUIRE
des enfants spécifiques 
sans raison ni loi légale,
les nôtres.

 -  les foyers 
 
apprécier leurs perversités :
 

Adolescents et jeunes majeurs assujettis à une mesure de l'ASE

Un adolescent peut être remis volontairement par ses parents au service de 
l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE). La décision quant au lieu et au mode de
 placement de l'adolescent est prise entre la famille et le service de l'ASE. 
 
Les mesures de placement prises par l'ASE ne peuvent dans ce cas excéder 1 an.
 
 Les liens de filiation entre l'adolescent et ses parents ne sont pas rompus meme 
si l'exercice de l'autorité parentale est suspendu.  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
Le service de l'ASE doit revoir chaque année l'ensemble de la procédure d'admission,
 afin de vérifier que les parents ne peuvent toujours pas, pour des motifs matériels 
ou psychologiques, assumer leurs obligations vis-à-vis de leur adolescent. 
 
Les parents doivent de nouveau consentir à la poursuite du placement de l'enfant.

L'adolescent peut également etre remis au service de l'aide sociale de l'enfance 
(ASE) sur décision judiciaire voire au titre de la protection de l'enfance délinquante.

Le Contrat Jeune Majeur (CJM) est un contrat signé entre un jeune majeur et l’ASE
 pour l’aider dans sa vie quotidienne et éducative lorsqu’il se trouve en rupture familiale.
 La demande se fait par le jeune auprès de l’ASE. Le Contrat Jeune Majeur est
 une aide financière et une prestation d'encadrement qui aidera le jeune jusqu’à 
ses 21 ans. Le CJM est à renouveler tous les ans.
Dans les foyers, les enfants sont livrés à eux même : 
 
- violé
- subissent des  menaces
- subissent de la corruption de mineurs  faites par les sociaux
 pour faire de  faux témoignages contre les parents dans les audiences,

-  subissent du chantage au sein de la fraterie. 
si le plus grand ne ment pas sur ses parents à l'audience, les enfants 
plus petits subiront des privations, des violences, des agressions, 
des persécutions etc 

chantage fait sur mineurs utilisant l'affection que les frères et soeurs ont entre EUX

très bien décrite dans le film "la ligne verte" 
 
 
A l'une "Si tu fais du bruit, je tue ta soeur. "
A l'autre " Si tu fais du bruit, je tue ta soeur."
 
 

FAITS par des fonctionnaires 
dans l'exercice de leurs professions !!!!!!!!!

 




 

 

Art 211-1 CP (un seul des éléments suffit)

« Le fait en exécution d'un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l' encontre de membres de ce groupe l'un des actes suivants :

-        atteinte volontaire à la vie,

-        atteinte grave à l'intégrité physique ou psychique,

-        soumission à des conditions d'existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe,

-        mesures visant à entraver les naissances,

-        transferts forcés d'enfants,

constitue un génocide. « 

AUCUNE   OPTION    FAVORABLE . Le génocide est donc bien démontré.

AIDEZ  NOUS  A  FAIRE  CHANGER  LES CHOSES  

S'il vous plaît.