forgery enfance détruite appauvrissement organisé violation convention européenne des droits de l'homme
RENDEZ    NOUS 
NOS ENFANTS . Org
Association Nationale
06 44 09 18 42 -   h.lombard732@gmail.com 
rendeznousnosenfantsfrance@gmail.com
FB Aso Rendez Nous (fb a détruit notre page Août 2014 !)
amidlisa.org section anti pédo criminalité
Ce site de l'Association Rendez Nous Nos Enfants, qui se bat contre les placements abusifs des enfants par l'ASE donnant des ordres aux juges avec leurs criminels complicités, a pour but : 
 
- d'informer le grand public sur les souffrances criminelles que NOUS subissons, CONTRE    NOTRE    DROIT, 
 
- et de soutenir parents et enfants placés, internés abusivement, nos compatriotes, présents et futurs, les amis futurs de vos enfants à vous non victimes,
 
- dans le but de récupérer nos enfants, 
 
et de punir les coupables et de changer les lois criminelles. et de FAIRE  APPLIQUER  NOTRE DROIT, les droits de l'HOMME.
 
compteur



Pour recevoir nos newsletter merci d’envoyer un e mail à :  h.lombard732@gmail.com
   Accueil      VRAIS CRIMES et Maltraitances      Excision et Circoncision : l'autre génocide

Qu'est ce que sont ces horreurs ?  contraire au droit international et au droit de l'enfant.

les circoncisions :


">
 
 



--------------------------------------------------------------------------------

">
 
 

enfin on parle des seules excisions du monde : les musulmanes.

 

article "le parisien" : 

Plus de 30 millions de fillettes risquent l'excision

Illustration du rapport de l'Unicef pour changer une convention sociale néfaste : la pratique de l'excision, mutilation des organes génitaux féminins. ( Dr )

24.07.2013, 11h01 | Mise à jour : 11h59

 
Plus de 130 millions de filles et de femmes dans le monde sont excisées et 30 millions de fillettes pourraient connaître le même sort dans les dix prochaines années, a révélé l'UNICEF lundi.

Une mutilation qui bafoue les droits humains
«Bien que l'excision, l'ablation des organes génitaux externes féminins, soit sur le déclin, cette pratique reste "presque généralisée" dans certains pays», prévient l'organisation qui se consacre à la défense des droits des enfants. 
 Son  rapport passe en revue 29 pays d'Afrique et du Moyen-Orient. 

«On estime à 130 millions le nombre de femmes en vie, dont les droits humains ont été violés par l’excision. Cette pratique, parmi les plus néfastes pour le corps humain, ne concerne pas seulement l'Afrique et le Moyen-Orient. Elle affecte aussi la vie de filles au sein des communautés d’immigrés dans les pays industrialisés» explique ce rapport. L’ampleur des lésions est extrêmement variée du fait que la procédure se déroule généralement sans anesthésie, sous un éclairage insuffisant, et provoque la résistance des victimes.  

 
 –
  

91 % de femmes excisées en Egypte, alors que la pratique est interdite depuis 
1996  (C'est la PREUVE du niveau de soumission des gens à l'islam)

Selon l'Unicef, l'excision perdure en raison de l'acceptation dont elle jouit au sein des sociétés concernées. Illégale dans une vingtaine de pays africains, en Europe, aux Etats-Unis et au Canada notamment, la pratique a fait l'objet d'une condamnation de l'ONU, qui a appelé à y mettre fin.

Au niveau mondial soutient le rapport, «30 millions de fillettes risquent d'être mutilées dans les dix prochaines années si la tendance actuelle se poursuit». Mais tempère-t-il, l'excision «tend à devenir de moins en moins répandue dans un peu plus de la moitié des 29 pays étudiés».

Avec 98% des femmes entre 15 et 49 ans qui ont été excisées, la Somalie est le pays où cette pratique est la plus répandue dans le monde. 

Viennent ensuite la Guinée avec 96%, Djibouti avec 93%, puis l'Egypte avec 91%. 

En revanche, au Kenya et en Tanzanie, «les femmes âgées de 45 à 49 ans sont trois fois plus susceptibles d'avoir été excisées que les filles entre 15 et 19 ans», souligne l'Unicef. 

Au Ghana, 60% des femmes de 40 ans et plus ont subi une excision, contre 16% pour les adolescentes. «Globalement, le soutien dont elle jouissait tend à décliner», note le texte.

«Le défi consiste maintenant à faire en sorte que les filles et femmes, mais aussi les jeunes garçons et les hommes, s'expriment très clairement pour que cette pratique nuisible soit abandonnée», a encore expliqué Geeta Rao Gupta, directrice générale adjointe de l'Unicef.



Déclarations de dirigeants religieux islamiques et coptes

«La charia islamique protège les enfants et sauvegarde leurs droits. Ceux qui privent leurs enfants de leurs droits commettent un grave péché.  L’excision/mutilation génitale féminine (E/MGF) est une question médicale, nous tenons compte de l’avis des docteurs et leur obéissons. Il n’y a aucun texte dans la Charia, dans le Coran, ou dans la Sunna prophétique qui concerne l’E/MGF.»
Le grand Imam, cheikh Mohammed Sayed Tantawi, cheikh d’Al-Azhar 

«Il nous a été démontré au moyen de preuves religieuses authentifiées que la charia ne contient aucun texte sur lequel fonder la légitimité de quelque forme d’E/MGF que ce soit. De plus des médecins de confiance ont établi que tout type d’E/MGF est nuisible.»
Déclaration signée par 30 cheikhs appartenant aux huit groupes soufistes les plus importants du Soudan, 2004.

«Dans la perspective chrétienne – cette pratique n’a absolument aucun fondement religieux. De plus elle n’obéit à aucune raison médicale, morale ou pratique. [...] Quand Dieu a créé l’être humain, il a fait en sorte que tout soit bon chez lui/elle: chaque organe a sa fonction et son rôle. Pourquoi alors permettons-nous que soit abîmée la création de Dieu ? Aucun verset de la Bible, ni dans l’Ancien ni dans le Nouveau Testament, aucun texte dans l'histoire du judaïsme ou de la chrétienté, aucun verset ne mentionne la circoncision féminine.»

Evêque Moussa, responsable du département de la jeunesse de l’Eglise copte orthodoxe et représentant du pape Shenouda III.

------------

Cela démontre l'avancée de l'invasion musulmane en Afrique. !

-------------------------------------------------------------------------------------------

les médias ne parlent que de l'Afrique et non du moyen orient et des pays musulmans partout sur terre  !!!!!!



 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Que dit le droit international et français ? 

les droits de l'Homme : inclus d'office l'interdiction de toute atteinte à l'être donc à l'enfant, le pire crime qui soit.

droit de l'enfant :   c'est un crime  IGNOBLE sur un être sans défense et qui a confiance en ses parents  !

art 222-1 Code pénal français : jugé aux assisses crime sur mineur par ascendant par habitude 
30 ans de prison

le parlement européen du conseil de l'Europe (CEDH), le 1 er octobre 2013 ORDONNE que soit enfin condamnés et  punis ces tortures sur mineur. 


-------------------------------------------------------------------------------------
Qu'en disent les juifs ? 

- réaction du jour :  4 octobre 2013 : 

Circoncision religieuse : Israël condamne une résolution du Conseil de l'Europe

Le Monde.fr avec AFP | 04.10.2013 à 23h50

Israël a condamné, vendredi 4 octobre, une résolution du Conseil de l'Europe définissant la circoncision des garçons pour motifs religieux, pratiquée dans le judaïsme et l'islam, comme une "violation de l'intégrité physique".  "Israël appelle le Conseil à revenir immédiatement sur cette résolution", a déclaré le porte-parole du ministère des affaires étrangères dans un communiqué.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a adopté mardi (par 78 voix pour, 13 contre et 15 absentions) une résolution invitant les États membres à prendre des mesures contre les "violations de l'intégrité physique des enfants".

Dans un communiqué de presse sous forme de mise au point, diffusé vendredi soir en réponse aux critiques d'Israël, la rapporteure de ce texte à l'APCE, la sociale-démocrate allemande Marlene Rupprecht, a souligné que la résolution approuvée à Strasbourg n'établissait aucun "parallèle" ou "comparaison" entre la circoncision et les mutilations génitales féminines.

CONSULTER L'ENFANT

"Nous avons effectivement évoqué différentes 'catégories' de violations de l'intégrité physique des enfants, que nous distinguons très clairement et pour lesquels aucun amalgame n'a été fait", a affirmé Mme Rupprecht.

Dans leur résolution votée mardi, les parlementaires européens appellent à"condamner publiquement les pratiques les plus préjudiciables, comme les mutilations génitales féminines et adopter la législation les interdisant", ainsi qu'à"définir clairement les conditions médicales, sanitaires et autres à respecters'agissant des pratiques qui sont aujourd'hui largement répandues dans certaines communautés religieuses, telle que la circoncision, non médicalement justifiée, des jeunes garçons".

Ils recommandent également d'"adopter des dispositions juridiques spécifiques pour que certaines interventions et pratiques ne soient pas réalisées avant qu'un enfant soit en âge d'être consulté".

ALIMENTER LES "TENDANCES RACISTES" EN EUROPE

Le ministère israélien des affaires étrangères, rappelant que la circoncision est une tradition ancienne dans le judaïsme, a estimé que cette résolution alimentait"les tendances racistes et haineuses en Europe""Toute comparaison de cette tradition avec la pratique barbare et condamnable de la mutilation génitale féminine relève au mieux d'une ignorance profonde et au pire de la diffamation et de la haine anti-religieuse", a-t-il estimé, soulignant les bénéfices médicaux scientifiquement reconnus à la circoncision.

En réponse à ces critiques, Mme Rupprecht a souligné dans son communiqué que la résolution ne cherchait "à stigmatiser aucune communauté religieuse ou ses pratiques""Au contraire, l'Assemblée appelle au débat public, y compris à un dialogue interculturel et interreligieux, pour dégager un consensus le plus large possible sur le droit des enfants à la protection contre les violations de leur intégrité physique", a souligné l'élue allemande.

"La mission du Conseil de l'Europe est de promouvoir le respect des droits humains, y compris les droits des enfants, sur un pied d'égalité avec la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie", a-t-elle conclu.

                                           ---------------------
 
 
Voilà un AVEU  d'incapacité totale à comprendre les nuances. d'une population qui considére comme NORMAL de torturer ses propres enfants, alors les autres  vous imaginez un peu !!!!.

En condamnant la circoncision et l'excision, nous êtres humains, on condamne des tortures faites sur mineurs. Et on veut qu'elles cessent.
 
Cela n'est pas une atteinte à leur identité, à moins qu'en criminel, il lie les tortures qu'ils font à leurs propres enfants à leurs identités !!!!!!!!
Noté qu'un criminel est très attaché à ses crimes!
 
Mais toujours incapable de nuance, ILS OSENT mettre les tortures qu'ils font sous l'étiquette de la religion. Ce qui est impossible. 
Une religion tend à élever l'âme. 
Et non à la soumettre. 
Et encore moins à ordonner, à pratiquer ou à revendiquer des tortures. 
Dans ce cas, ce qu'ils appellent religion, n'en n'est pas. 
Au monde, ceux qui ordonnent à leurs membres de torturer les membres de leurs familles, s'appellent les SECTES. 
CQFD : 
ceux qui appartiennent aux prétendus religions juive et musulmane ne sont ni plus ni moins que des SECTAIRES, commettant des tortures sur leurs propres enfants, choses qu'ils osent revendiquer avec fierté, en plus.  
 
De plus, c'est l'auteur du crime qui est coupable, pas le fait qu'il peut être ceci ou cela. On condamne le geste, on punit le coupable, pas l'étiquette quelconque qu'il se met sur lui. 
 
Si un boulanger fait un pain au chocolat contaminé par quelque poison, on condamne le boulanger, pas tous les boulangers. 
Mais pour eux sous prétexte qu'il y a beaucoup de boulanger contaminant et qu'ils font cela depuis longtemps, le crime n'existerai pas ........!!!!!!!!!!!!
Et parce que le crime est commis par d'autres, là, il est un crime. !!!! les juifs disant que l'excision est un crime mais pas la circoncision. !
 
Ceci est de la déviance mentale, des fous, des criminels tellement fous qu'ils ne reconnaissent même pas être des criminels, et  encore moins des fous.
 
Nous, êtres humains sommes en face de gens qui ne comprennent pas ce que sont les droits de l'Homme. !!!!!!!!!!
  
Ces gens trouvent NORMAL de torturer. ! chaque jour, jamais ils ne sont capable de remettre en cause ce que leurs aînés ont faits.  chaque matin, ils continuent parce qu'on leur a dit de continuer. Ils sont par la torture, manipulés, les ordonnant de continuer le crime, comme si le crime était en soit le lien qui les tient avec le passé et le futur. !!!! ?  une véritable raison d'être. !!!!
Embrigadés par la torture qu'ils ont subis enfants.

Le fait qu'ils torturent leurs propres enfants devraient les faire réfléchir, mais non,....... au lieu de honte, en plus,  ils en sont fiers. !!!!! aille !!!! aille !!!!!

Voilà pourquoi l'apprentissage de la honte est un aspect fondamental de l'éducation d'un enfant. La honte permet à l'individu de corriger lui même ses attitudes vers un mieux, vers un plus grand respect des choses. Ne connaissant pas la honte, ils n'acquièrent pas la capacité à évoluer vers un mieux être. 

Considérant leur orgueil comme plus important que la vérité, ces gens entraînent l'humanité vers le mal absolu: leurs pitoyables mentalités.

Pour eux dire la vérité, c'est être raciste.

En plus, ils nient le bon sens, ils croîent qu'en changeant la définition des mots, ceux ci vont cesser de s'imposer à eux. Et bien, NON . D'autres mots remplaçant d'autres définitions, qui toutes définiront leurs crimes dans n'importe quelle langue, seront toujours l'expression de leurs crimes à eux. 
Nier la définition des mot n'a aucun sens. 
Nier le bon sens n'a lui aussi aucun sens.

Mais faire croire à la compréhension et aux changement de ces choses, tout d'un coup ou pas d'ailleurs, pour mieux continuer à sous main, n'aboutira à rien. C'est ce qu'ils font depuis des millénaires.

Tel un navigateur qui s'est trompé d'un degré au départ, sans jamais corriger sa route, n'arrivera pas à destination. 

Dans l'évolution, celui qui a surpassé le précédant apporté TOUJOURS un plus à l'humanité tout entière. De tels gens surpassant les autres, par crimes et chantage, en imposant leurs délires, n'aboutiront qu'à étendre sur la terre, le mal absolu : la normalité du mal. 





Le Talmud : 
 je vous laisse apprécier l'analyse que fait un juif sur la critique faite contre le Talmud :
 

http://lejuiferrant.unblog.fr/diffamation-sur-le-talmud/traite-sanhedrin/

"Accusation

Sanhedrin 54b : « Si un homme commet la sodomie avec un garçon de moins de neuf ans, ils ne sont pas coupables de la sodomie. »

Vérité (appréciation du juif)

Il manque la fin, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas forcément coupables de peine capitale. En effet, étant donné que l’un des partenaires était mineur lors des faits, il sera laissé à l’appréciation du tribunal de savoir si on prononcera la peine capitale sur les deux, sur un, ou sur aucun d’entre eux, leur faisant subir une autre peine.

_______________

Accusation

Sanhedrin 55b : « Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour. »

Vérité (appréciation du juif)

Le Choulkhan Aroukh (code de la loi juive), tome Even Aezer, chap. 23, alinéa 1,tranche qu’il est interdit d’avoir des relations ou ne se serait-ce que de se marier avec une fille qui n’est pas en âge de tomber enceinte. De plus, on ne se marie avec des filles que d’après la coutume de l’endroit. Or nous ne connaissons pas aurjourd’hui de filles qui se marient avant l’âge d’au moins 17-18 ans, et à fortiori, certainement pas à l’âge de 3 ans ! (D’ préserve) Donc tout cela est clairement interdit. Et il va de soi que toute relation hors mariage est interdite."

_______________

 

 

Voyons ensemble les choses : Analysons : 

Le 54B est très claire, celui qui commet un viol sur mineur de moins de 9 ans n'est pas coupable de viol. 

Alors, à quoi cela sert de faire un texte pour préciser qu'on n'est pas coupable si ce n'est pour l'autoriser purement et simplement à le faire ? 

Si cet individu n'est pas coupable, à quoi bon se demander si il est punissable ?

Ce juif poursuit en disant que les deux pourraient être punis !  depuis quand la victime, mineur, peut elle être considérée comme coupable alors mêmes qu'elle est la victime ? 

On comprend mieux désormais, leurs perpétuelles habitudes de faire passer leurs victimes pour les coupables des crimes qu'elles subissent elles même. Pour eux c'est normal.! ???????
 
Donc pour EUX, le coupable n'est pas coupable donc pas punissable, l'acte de fait est donc encouragé. La victime dans l'explication délirante, pourrait être déclarée coupable et punissable. Voilà le monde des juifs. 
Le délire permanent, en toute chose, et pour les choses les plus graves. 
Comme disait Voltaire: "rien ne les dérange". surtout pas leurs propres analyses des choses.

On pourrait s'en amuser, si les choses n'étaient pas si graves, et si IGNOBLES. 
Mais l'incapacité de ces gens à comprendre la définition des mots et à les respecter, et non à dévier en permanence sur des raisonnements qui n'en sont pas, est  EXTREMEMENT  GRAVE   POUR  l'humanité  toute entière. 

Donc dans le Talmud, livre sacré des juifs, !, il est autorisé les actes de VIOLS ! sur leurs enfants, comme sur ceux des autres. !!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Comment des individus qui OSENT se faire passer pour des gens biens, depuis des millènaires, ont pour livre sacré, depuis des millénaires, un livre qui trouve normal de commettre des crimes, des ignominies sur les enfants ? 
Sans qu'aucune génération ai enfin dit : "cela suffit, toutes ces conneries." !!!!!

Et ils prétendent cela RELIGIEUX, en plus. !!!!!!

Comme si Hitler avait fait passer les camps de concentration pour des camps religieux. !!!!!! que dirait on ? 

Il faut noter également que dans ce texte, il est fait une différence entre les garçons de moins de 9 ans et de plus de 9 ans !!!!. Différence qui ne se voit que dans le critère de l'âge puisque l'acte incriminé n'est pas plus puni si la victime est âgée de moins de 9 ans que si elle a plus de 9 ans. ??????
En claire, ce texte loin d'interdire le viol, n'est ni plus ni moins qu'une autorisation à violer des petits garçons, puisqu'il indique l'absence et de punition et de l'état de coupable. Rien de moins.  

Comment des êtres qui passant à la télèvision, qui autour de vous, lecteurs, des amis, des voisins, des ...... peuvent se faire passer pour des gens biens en ayant gardé depuis des millénaires un livre sacré qui loin de punir, prône et  encourage le viol d'enfants ?
 
Posez leur, à vos amis, à vos voisins,  la question et analysez ensuite leur réponse. Je suis persuadée que vous allez être stupéfait de leurs réponses. 



Continuons  l'analyse avec le 55B : 

Sanhedrin 55b : « Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour. »
 

Vérité (appréciation du juif)

Le Choulkhan Aroukh (code de la loi juive), tome Even Aezer, chap. 23, alinéa 1,tranche qu’il est interdit d’avoir des relations ou ne se serait-ce que de se marier avec une fille qui n’est pas en âge de tomber enceinte. De plus, on ne se marie avec des filles que d’après la coutume de l’endroit. Or nous ne connaissons pas aurjourd’hui de filles qui se marient avant l’âge d’au moins 17-18 ans, et à fortiori, certainement pas à l’âge de 3 ans ! (D’ préserve) Donc tout cela est clairement interdit. Et il va de soi que toute relation hors mariage est interdite."



Celui là encore plus clair. Dans le Talmud, livre sacré des juifs, depuis des millénaires, il est autorisé de violer des petites filles de 3 ans et un jour. !!!!!!

Les explications du juif, sont simples :
il refuse de lire le texte, de constater, de le prendre en compte, puisque non favorable, alors il ne l'étudie pas, c'est trop voyant, tout le monde le lit, et peut le comprendre, mais pas eux, d'autres textes existent alors ...cela à ces yeux en diminuerait l'importance..!!!!!!!!??????????????????... Cela ne vous rappelle rien comme comportement, ça ? toutes vos preuves, vos pièces qui ne sont jamais examinées, ............... parce que c'est le constat de leurs délires à eux, ces fous, donc ils refusent aussi de les voir, vos preuves .... etc .....

Là, perdu dans son explication, il se contredit, en effet, le texte autorise purement et simplement le viol, il ne parle pas de cela il parle d'un autre texte qui parle de fille plus âgé.!!!!

Il continue en détournant l'attention sur le mariage, alors qu'on parle de viol de petite fille de 3 ans. 

Vous remarquerez aussi que le texte parle de relation sexuelle. Pour eux, ce n'est même pas du viol. Il considère que l'acte ignoble , du fait de son âge et de l'absence de volonté d'une des personnes, est un rapport normal entre personne consentante et apte à l'analyser comme tel. Donc pour eux, la petite fille de 3 ans c'est comme une femme. !

Et Pour EUX, le rapport sexuel normal c'est en fait du viol. 

Tout individu normal ne voit pas bien ce que peut apporter de faire une telle distinction entre une petite fille de 3 ans et une autre de 3 ans et un jour. !!!
Là l'entendement ..........PFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

L'horreur suprême ........REVENDIQUE ........

Là pour le coup, la discussion de savoir si l'auteur est coupable , punissable, ou autre.....  oubliez. Les filles elles, c'est à 3 ans et un jour, qu'elles peuvent être violées, mais là il n'est pas dit que la petite fille peut être déclarée coupable et condamnée. Quelle chance !!!!!!!

Pour ne pas se salir l'âme, il vaut mieux en rire pour mieux les punir eux d'oser écrire depuis des millénaires de telles horreurs et de les FAIRE et de laisser faire. 

A  NOUS  D  AGIR  POUR  FAIRE CESSER  TOUS  CELA. 

Avoir ces horreurs, on comprend mieux comment ils peuvent avoir autant de culot à défendre la possibilité pour eux de torturer leurs propres enfants (circoncision), quand, en fait, ils sont  TOUS complices de pédophilies puisque ce texte se trouve dans leurs livres sacrés,  et beaucoup sont coupables de telles horreurs. Et donc les laisse être faites par d'autres aussi criminels qu'eux.

Pédophilie qu'ils font sur leurs enfants mais surtout sur les enfants des autres : les nôtres. 

Enfermés dans des foyers, ou des familles d'accueil, en vas clos, livrés à des violeurs et tortionnaires et des assassins d'enfants, il est temps d'agir. 

Voilà pourquoi partout sur terre, en Australie, en Espagne, au Canada, en France, le vol des enfants à leurs parents est légions, parce que ces monstres sont partout et que partout ils ont besoin de trouver des victimes selon leurs bons vouloir, et aussi nous imposer leurs délires partout. afin que sans comparaison favorable l'humanité soit plongée dans l'horreur. 

  Et contre et dans toute l'humanité, cela sera sans précédant.

Partout, sur terre les juifs influencent, corrompent, pillent, tuent, et cherchent à imposer leurs délires, par les multinationales et les gouvernements, en premier temps comme leurs spécificités, et ensuite, comme étant la normale, et ensuite comme devant être la règle. 
Ils ne changent pas eux, dans leurs délires, ils font changer les autres dans leur attachement à la constatation des faits. 
Exemple Gallilée, ils lui font du chantage à la torture et à la mort pour imposer leurs vues de délirants.

Aux USA , (voir article) 

en Europe, 
etc 

Si les occidentaux, seuls capables de pouvoir les entraver, 
si les français, comme les autres, ne se battent pas pour le droit des enfants, alors qu'ils cessent de se prétendre FRANCAIS.

Il suffit de tergiverser, il faut agir. 

La punition sera aussi considérable que le crime.

Le mal n'est pas le pendant du bien.



Qu'en disent les arabes, les musulmans ? 

--------------------------------------------------------------------------------------

Voilà donc les gens que les médias du monde entier essayent de faire passer pour  des gens biens. !!!!!!!!!!!!!!!

Nous voyons donc bien là l'étendue de leurs délires des crimes qu'ils commettent sur les enfants n'en seraient pas à leurs yeux parce que issue d'une tradition, il faut la continuer donc. 

Ils ne savent décidément pas ce qu'est la régle de l'évolution qui implique une prise de conscience d'un mieux et non de trouver normal de faire pire , chaque jour un peu plus que la veille. 
Voilà toute la différence entre le bien et le mal. 


Voilà la situation réelle aujourd'hui : 












 
 

Art 211-1 CP (un seul des éléments suffit)

« Le fait en exécution d'un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l' encontre de membres de ce groupe l'un des actes suivants :

-        atteinte volontaire à la vie,

-        atteinte grave à l'intégrité physique ou psychique,

-        soumission à des conditions d'existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe,

-        mesures visant à entraver les naissances,

-        transferts forcés d'enfants,

constitue un génocide. « 

AUCUNE   OPTION    FAVORABLE . Le génocide est donc bien démontré.

AIDEZ  NOUS  A  FAIRE  CHANGER  LES CHOSES  

S'il vous plaît.