forgery enfance détruite appauvrissement organisé violation convention européenne des droits de l'homme
RENDEZ    NOUS 
NOS ENFANTS . Org
Association Nationale
06 44 09 18 42 -   h.lombard732@gmail.com 
rendeznousnosenfantsfrance@gmail.com
FB Aso Rendez Nous (fb a détruit notre page Août 2014 !)
amidlisa.org section anti pédo criminalité
Ce site de l'Association Rendez Nous Nos Enfants, qui se bat contre les placements abusifs des enfants par l'ASE donnant des ordres aux juges avec leurs criminels complicités, a pour but : 
 
- d'informer le grand public sur les souffrances criminelles que NOUS subissons, CONTRE    NOTRE    DROIT, 
 
- et de soutenir parents et enfants placés, internés abusivement, nos compatriotes, présents et futurs, les amis futurs de vos enfants à vous non victimes,
 
- dans le but de récupérer nos enfants, 
 
et de punir les coupables et de changer les lois criminelles. et de FAIRE  APPLIQUER  NOTRE DROIT, les droits de l'HOMME.
 
compteur



Pour recevoir nos newsletter merci d’envoyer un e mail à :  h.lombard732@gmail.com
   Accueil      VICTIMES BOUGEZ      se défendre correctement

 

AGIR   ENSEMBLE DANS LE DROIT pour être enfin en famille 
 
 
 
 
A stratégie de destruction de nos familles      ................................................. il faut répondre stratégie de défense et d'action . 
 
Option 1 :  vous avez des contacts hauts placés, ou du fric pour corrompre, faites. 
 
Option 2 :  vous avez un média qui accepte de parler de votre affaire, faites,
 
Option 3 :  
 
 
1- inscrire en faux TOUT document faux, en premier la décision de justice (voir chapitre inscription de faux, lettre aidant à faire l'inscription de faux inclu ) 
 
   ainsi que les rapports sur vous avez  trace de quelques lignes.

   Si vous avez une audience vous direz au juge pour enfant , j'ai inscrit en faux ça, ça, ça,ça, ça, et donc il n'y a plus 
 
   rien dans votre dossier, donc on parle de quoi ?  RIEN, car il n'y a rien. Donc vous n'avez aucun titre pour avoir volé et détenu et détenir encore 
 
   mes enfants,  je vous mets en demeure de rendre une décision de NON LIEU   A  POURSUIVRE,   FIN  DE  PLACEMENT avec restitution immédiate des enfants.

   Si refus du juge pour enfant,  pas  grave, il démontrera   être complètement acteur de génocide, car refusant de constater le droit et les crimes.  art 211-1 

   CP et les signatures de la France. 


 
 
2- utilisez un HUISSIER pour signifier l'inscription de faux, à son auteur (juge, ASE) , après que vous l'ayez déposé au greffe civil (voir dossier inscription de faux)
 
 
3- soit vous attendez 2 mois ( principe : tout silence de l'administration pendant 2 mois équivaut à acceptation)
 
    soit vous le faite quand ils vous écrivent ou disent qu'ils ne répondront rien à votre dénonciation du faux, et ce par écrit : 
 
    prendre un HUISSIER pour faire une sommation de faire ( à préparer soit même c'est moi cher) auprès du président du conseil départemental
 
    avec des questions fermées : 
 
    exemple :  l'inscription de faux de la décision de placement de mes enfants, non niée par son auteur, démontre que l'acte devenu d'office nul et
 
    non avenu ne vous permet pas de détenir mes enfants. Donc avez vous un titre légal vous permettant de détenir mes enfants ? 
 
     OUI            ou            NON
 
 
4- faites des tracts de cette sommation de faire avec les réponses afin que le peuple sache, cela vous donnera du poids.
 
 
5- Si les ASE    NE  rendent pas les enfants, écrire au préfet, responsable des biens et des personnes,  et de l'application des lois de la république, et lui   
 
    ordonner de prêter le concours de la force  publique pour effectuer  la restitution  des enfants, et aller au foyer ou en famille d'accueil avec un huissier 
 
    pour récupérer vos enfants. 
 
 
 
 
 
 

Art 211-1 CP (un seul des éléments suffit)

« Le fait en exécution d'un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l' encontre de membres de ce groupe l'un des actes suivants :

-        atteinte volontaire à la vie,

-        atteinte grave à l'intégrité physique ou psychique,

-        soumission à des conditions d'existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe,

-        mesures visant à entraver les naissances,

-        transferts forcés d'enfants,

constitue un génocide. « 

AUCUNE   OPTION    FAVORABLE . Le génocide est donc bien démontré.

AIDEZ  NOUS  A  FAIRE  CHANGER  LES CHOSES  

S'il vous plaît.